Parliamo:

Scrivici su WhatsApp

+39 335 705 9564

ICAAOU | Spaccio Droga Roma

Défense Légale pour les Infractions liées au Trafic de Drogue à Rome

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez êtes impliqué dans une affaire judiciaire à Rome liée au trafic de drogue, il est crucial de comprendre les détails de cette situation. Dans cet article, nous explorerons comment obtenir une libération de prison ou une acquittement en fonction du Décret du Président de la République (D.P.R.) n° 309/1990, qui régit les substances stupéfiantes, la prévention, le traitement et la réhabilitation des toxicomanies.

Possibles Issues Juridiquement Favorables pour les Affaires de Trafic de Drogue

Notre cabinet d’avocats possède une vaste expérience dans la défense légale des affaires de trafic de drogue et peut vous aider à rechercher une libération de prison ou une acquittement. Pour comprendre comment cela est possible, nous examinerons les articles les plus pertinents du D.P.R. n° 309/1990 et les circonstances dans lesquelles vous pourriez bénéficier d’une défense légale efficace.

Articles Clés du D.P.R. n° 309/1990 en Matière Pénale

Les principaux articles du D.P.R. n° 309/1990 concernant la répression des activités illégales liées aux substances stupéfiantes comprennent :

  • Article 73 : Production, trafic et détention illégale de substances stupéfiantes ou psychotropes.
  • Article 74 : Association visant à faciliter le trafic illégal de substances stupéfiantes ou psychotropes. Maintenant, nous verrons un exemple de la façon dont la jurisprudence pourrait conduire à une libération de prison ou à une acquittement en cas d’accusation de trafic de drogue.

Exemple de Possible Libération de Prison ou d’Acquittement dans une Affaire de Trafic de Drogue

Supposons qu’une personne soit trouvée en possession d’une quantité de cocaïne supérieure à la limite minimale prévue par la loi, mais n’excédant pas un certain seuil. Selon l’article 73 du D.P.R. n° 309/1990, cette personne risque une peine d’emprisonnement de 6 à 20 ans et une amende de 26 000 € à 260 000 €.

Cependant, si cette personne conservait la substance de manière rudimentaire, n’était pas en possession de balances ou d’outils d’emballage, coopérait avec les forces de l’ordre en remettant volontairement la drogue et prouvait être un toxicomane habituel, elle pourrait être acquittée ou bénéficier d’un régime plus favorable en vertu du paragraphe 5 de l’article 73 du D.P.R. n° 309/1990. 309/1990.

De plus, le paragraphe 5bis de l’article 73 prévoit que, dans les cas de faible gravité et si la personne est toxicomane ou consommateur habituel de substances stupéfiantes ou psychotropes, le juge peut opter pour des travaux d’utilité publique plutôt que des peines d’emprisonnement ou des amendes, évitant ainsi la détention.

Pourquoi Consulter un Avocat Spécialisé en Défense Pénale dans les Affaires de Trafic de Drogue à Rome

La libération de prison ou l’acquittement pour des infractions liées au trafic de drogue ne peuvent être obtenus qu’avec de l’expérience et une connaissance approfondie de la loi. Dans les affaires de trafic de drogue, il est essentiel de comprendre le D.P.R. n° 309/1990 et ses modifications ultérieures, ainsi que d’avoir accumulé une vaste expérience au fil des ans pour obtenir des résultats légalement favorables.

C’est pourquoi il est crucial de faire appel à un avocat pénaliste spécialisé dans les affaires de trafic de drogue. Si vous avez besoin d’assistance ou de conseils juridiques, n’hésitez pas à nous contacter, nous sommes prêts à vous aider dans votre défense légale.